samedi 8 décembre 2007

est?

tu te souviens, je t'en ai déjà parlé de cette envie que j'ai de partir.
je ne sais où.
je veux aller chercher cette maison. un peu perdues elle et moi, un peu dans les bois. elle n'est pas très grande, tu sais, comme moi en fait, mais il y a juste ce qu'il faut pour s'y sentir bien.
mais j'y suis, moi toute seule. je suis dans le salon tu vois, là où il fait un peu sombre et où j'ai dû placer cette grande lampe sur pieds, là, juste derrière mon gros fauteuil. je vais m'y blottir, avec mon livre, si tu me cherches je vais y rester un peu.

je fais semblant, c'est souvent, je tourne les pages après avoir regardé les mots. semblant parce que sans faire exprès je n'ai rien lu et je sais que je vais devoir recommencer. semblant parce que je pense…

dehors il pleut, il fait un peu froid aussi, tu sens, mais en même temps je me sens réchauffée parce que je suis bien. je n'aime pas trop la pluie tu le sais, mais j'aime cette obscurité qu'elle apporte, quand elle nous enveloppe.

je pense à une journée qui n'existe pas, où je me suis promenée dans le bois juste derrière. il a fait un peu frais. ça me gênait au début mais ce froid sur mes joues, qui anesthésie un peu le bout de mon nez, j'aime, surtout qu'après je vais rentrer au chaud.
c'est comme quand on habitait là-bas et qu'on grimpait aux arbres, qu'on creusait dans la terre pour se cacher. "s'ils attaquent on pourra surgir et défendre la maison". on n'a pas d'armes et on a un peu peur d'étouffer. la terre ça tient chaud, on pourrait s'endormir pour longtemps.

je regarde dehors. il fait sombre alors qu'il n'est pas si tard mais ça sent le soir.

il y a un escalier ou pas?
je crois t'entendre arriver. sur le plancher en bois qui grince ou sur les petits carreaux rouges (tout petits)? dis-moi, je ne me souviens pas.
c'est toi et ça me fait sourire. je vais faire en faux, d'accord, faire comme si je ne t'avais pas entendu pour que tu puisses me faire peur. juste un peu, et que tu fasses "ooohhh…" quand je vais faire une moue boudeuse.
ferme les yeux pour la parenthèse : (et puis après tout, ça n'existe pas alors j'en ai bien le droit, non?)

je voudrais, un après-midi aller prendre le thé avec maman, la voir un peu mais pas trop lui parler. elle ressent trop les fantômes.

oh, c'est déjà dimanche et tu es devant la télé. c'est étrange, ce moment. c'est plutôt le dimanche, les dimanches que j'ai toujours trouvé d'une ambiance particulière, comme si il manquait quelque chose dans ce jour, ou comme s'il y avait quelque chose en trop. c'est peut-être simplement son rapport avec le lundi, je ne sais pas et puis je pense que tu vois ce que je veux dire, non?

donc, oui je disais, la maison. ah, j'ai mis quelque chose à chauffer dans la cuisine, pour tout à l'heure, si tu viens, même si je ne t'espère pas vraiment. je vais plutôt me replonger dans ces lignes et me dire que ça te fera venir plus vite…

est_

Posté par dianeenminuscule à 18:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur est?

    ..........★

    ...comme j'aime ce texte...qui me plonge dans l'attente moi aussi d'un rêve qui pourrait bien se réaliser. Qui sait...les rêves c'est tellement imprévisible! Ma maison, perdue aussi, cachée un peu donc..loin des fureurs du monde...c'est un havre d'amour qui se construit jours après jours, année après années...dans mon coeur, ma tête et ma chair...bientôt. Je sais bientôt que ce rêve va se réaliser...et l'attente devient moins lourde...mais le dimanche...ha! le dimanche, c'est un jour tellement surprenant...il ne fait rien comme les autres celui-là! parfois il veut être paresseux (comme souvent)mais soudain il se met à rattrapper la semaine! et puis d'autres fois, il se veux surprenant, en amenant des autres, mais il devient juste envahissant, car au fond c'est à deux qu'on veux être, le dimanche souvent...mais il est capricieux ce jour là, il veux rien faire comme les autres, en meme temps il a raison c'est le dernier de la liste, nonmais! il a une réputation à tenir, surtotu juste avant ce foutu lundi qui lui se prend pour le chef avec ses ordres de tout remettre en place...le dimanche il est coquin et ça lui va bien!

    je t'embrasse ma merveilleuse princesse au petit pois.

    love love
    ))))

    Posté par juju.k, jeudi 13 décembre 2007 à 12:17 | | Répondre
  • "je fais semblant, c'est souvent, je tourne les pages après avoir regardé les mots. .... semblant parce que je pense…"....oui...
    Merci pour ces belles lignes;.

    Posté par CeliaK, jeudi 7 février 2008 à 15:12 | | Répondre
  • mais il n'y a pas de quoi celiak!
    merci à toi de passer par ici, reviens quand tu veux!

    Posté par dianeenminuscule, vendredi 8 février 2008 à 00:31 | | Répondre
Nouveau commentaire